En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Service Santé et Social

Par admin ameublement-revel, publié le mardi 20 novembre 2012 11:02 - Mis à jour le lundi 15 juin 2020 15:27

 

 

Service Santé et Social

 

 

Médecin Scolaire : Marion CAMPISTRON

Infirmière

Assistante Sociale : Mme Sylvie TALUT

HORAIRES assistante sociale :

Mardi : 9h30 - 12h30

Mercredi : 8h - 17h

 

Permanence ARPADE :

Mardi : 14h-18h, une fois par mois

HORAIRES infirmerie :

Lundi : 14h - 17h30

Mercredi : 13h - 17h00

Jeudi : 9h - 12h30

Vendredi : 9h-12h30

Pour prendre un RV, joindre la vie scolaire L'infirmière est joignable au poste 116, ou au 05.61.83.72.41.

 

Fonctionnement : 

Pour les élèves internes :

*Selon la loi et le règlement intérieur les élèves ne doivent en aucun cas détenir de médicaments dans leur chambre, ceci afin d’assurer la sécurité des élèves. Si votre enfant a une pathologie ou un traitement au long cours à prendre merci de prendre contact avec l’infirmière.

 * Les élèves ayant consulté un médecin le week-end déposeront leur traitement et l'ordonnance à l’infirmerie le lundi et viendront y prendre leur traitement .

Pour tous les élèves :

 * En cas  d’urgence, un élève accidenté ou malade est orienté par les services de secours  sur l’hôpital de Castres ou de Toulouse ; les parents seront immédiatement avertis et devront se rendre à l’hôpital pour prendre le relais. Un élève mineur ne peut sortir de l’hôpital qu’accompagné de sa famille.

En l’absence de l’infirmière et conformément au Protocole national du BO n°1 du 06/01/2000, la communauté scolaire prendra le relais pour l’organisation des soins et des urgences en faisant appel si nécessaire aux conseils du Médecin régulateur du SAMU.

 

Une permanence d'écoute, Arpade Point Ecoute Jeunes de Toulouse est à disposition des élèves du lycée. Ils peuvent accéder à cet espace confidentiel et gratuit à leur convenance. Les professionnels de l'établissement peuvent également positionner sur la permanence des jeunes repérés dans des problématiques spécifiques : consommation de produits, conduites à risques...

 

Cliquer sur les liens en bleu pour accéder au document

Durant l'année sont proposées des actions de :

 

 

Rentrée

 

 

 Documents obligatoires à fournir  la liste ici 

- Pour les nouveaux entrants :

- la fiche d'urgence

. photocopie des vaccins / carte vitale / attestation sécurité sociale / carte mutuelle 

(Faire la demande de carte vitale auprès de votre Sécurité Sociale si votre enfant a plus de 16 ans afin de l’avoir pour la rentrée scolaire : Durée du traitement de la demande : 2 mois)

Pour les élèves déjà présents dans le lycée :

- la fiche d'urgence

. photocopie des vaccins / carte vitale / attestation sécurité sociale / carte mutuelle

 

Tous les élèves mineurs passent une visite médicale obligatoire lors du 1er trimestre de l'année pour confirmer leur : Aptitude sur Machines Dangereuses. Ils doivent être en possession de leur carnet de santé et remplir les documents suivants pour la visite médicale obligatoire:

- courrier visite médicale mineurs

- visite médicale mineurs

 

 

 

 

ELEVES AUX BESOINS SPECIFIQUES.

PAI PAP PPS

 

 

LE PAI  PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISE

Le projet d'accueil Individualisé PAI, est une démarche d'accueil résultant d'une réflexion commune des différents intervenants impliqués dans la vie de l'enfant malade. Il définit les adaptations apportées durant l'ensemble du temps de présence au sein de la collectivité, et prend en compte les besoins thérapeutiques de l'élève (régime alimentaire, protocole d'urgence, aménagements d'horaires, dispenses de certaines activités et activités de substitution). Il fixe également les condition d'intervention de la famille, de l'équipe éducative, des personnels de santé et des partenaires extérieurs.

Mise en place :

 A l'initiative des parents afin de faciliter l'accueil et la scolarisation de leur enfant. Le PAI est mis au point sous la responsabilité du chef d'établissement. 

Les parents demandent au médecin et/ou spécialiste qui suit l'élève d'établir le PAI et une ordonnance qui précise le traitement, la posologie, le mode d'administration, les demandes d'aménagements spécifiques, la prescription ou non d'un régime alimentaire. (Ci dessous les documents en fonctions du PAI nécessaire)

Ces documents sont transmis à l'infirmière scolaire sous pli cacheté avec le traitement correspondant à l'ordonnance et dont les dates de péremption couvrent l'année scolaire dans une petite trousse ou boite type de conservation. 

Le PAI est validé par le Médecin de L'Education Nationale, et signé par les parents, le chef d'établissement, l'infirmière, l'élève s'il est majeur. CPE, professeur principal, professeur d'EPS, chef cuisinier selon le cas.

Les personnels de santé sont soumis au secret professionnel, les autres personnel sont appelés à la discrétion, dans l'intérêt et le respect de l'élève. Les parents peuvent décider de révéler la pathologie de l'enfant aux membres de la communauté scolaire, dans un souci d'amélioration de la prise en charge.

Une fois le PAI mis en place, l'ensemble de la communauté éducative est informée et peut si nécessaire mettre en place les recommandations du PAI dès que l'élève en a besoin. En cas de médicament, la trousse suit l'élève lors de ces déplacements (sorties scolaires, voyages scolaires, sport....)

Le projet peut prévoir une assistance pédagogique à domicile, dans certains cas particuliers (consulter la fiche spécifique APAD - Assistance pédagogique À Domicile). 

CAS PARTICULIER : VOTRE ENFANT AVAIT DEJA UN PAI 

Dans ce cas il n'est pas nécessaire de refaire le PAI, mais simplement un renouvellement. 

Prendre rendez vous avec le médecin qui a établi le PAI d'origine et vérifier qu'il n'y a aucune modification. Même traitement, même posologie et même conduite à tenir en cas d'urgence. Si aucune modification, lui demander de faire une nouvelle ordonnance, valide pour l'année scolaire à venir et la faire parvenir sous pli cacheté à l'infirmière avec le nouveau traitement dont les dates de péremption couvrent l'année scolaire a venir.

Attention veiller à ce que l'ordonnance soit à l'identique en terme de nom de médicament (génériques) et de posologie et que la pharmacie vous délivre le même médicament. Toute divergence entre la nouvelle ordonnance et l'ancien PAI, entrainera l'obligation de refaire un PAI dans son intégralité.

Dans l'établissement pour le PAI je m'adresse à l'infirmière.

 

LE PAP   PLAN D ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ

C'est un dispositif d'accompagnement pédagogique qui s'adresse aux élèves qui connaissent des difficultés scolaires durables ayant pour origines un ou plusieurs troubles des apprentissages et pour lesquelles des aménagements et adaptations de nature pédagogique sont nécessaires.

Le PAP apparait comme un mesure de simplification, permettant de décider et de mettre en oeuvre des aménagements de la scolarité d'un élève sans avoir a faire appel aux dispositifs spécifiques du handicap (MDPH)

Mise en place :

Il peut être proposé par le conseil de classe , le chef d'établissement doit alors recueillir l'accord de la famille. Il peut également être demandé par la famille. 

Le constat des troubles est fait par les médecin scolaire, au vu de l'examen qu'il réalise et, le cas échéant, des bilans psychologiques ou paramédicaux réalisés. Le médecin scolaire rend alors son avis sur la pertinence de la mise en place d'un PAP.

Le PAP est ensuite élaboré par l'équipe pédagogique, qui associe les parents et les professionnels concernés.

Dans l'établissement pour le PAP, je m'adresse à mon professeur principal, ou tout autre professeur, CPE, proviseur adjoint, et infirmière pour les questions en rapport avec la santé.

 

LE PPS   PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION 

Véritable feuille de route de l'ensemble des professionnels qui accompagnent l'élève handicapé, le PPS définit les modalités d'aménagement de sa scolarité et les actions répondant à ses besoins particuliers. 

Mise en place :

Il est bâti par l'équipe pluridisciplinaire d'évaluation de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) en tenant compte des souhaits, compétences et besoins de l'élève. 

le PPS est ensuite validé par la CDAPH (Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées) qui se prononce sur l'orientation de l'élève ainsi que sur les éventuelles mesures d'accompagnements.

Les parents sont toujours associés à l'élaboration du PPS

Désormais, les informations sur la situation d'un élève handicapé sont regroupées sur un document unique, le GEVA-sco (guide d'évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation). C'est un document officiel permettant les échanges entre l'éducation nationale (équipe de suivi de scolarisation ESS) et la MDPH.

En pratique, un enseignant référent est nommé par l'inspecteur d'académie et suit l'élève tout au long de sa scolarité. Il réunit et anime l'ESS. L'ESS comprend l'ensemble  des personnes qui concours à la mise en oeuvre du PPS, ainsi que l'élève et/ou les parents, enseignant, professionnels de santé, chef d'établissement, psychologue...

Enseignant référent et ESS veillent à la mise en oeuvre, au suivi et aux ajustements du PPS au moins un fois par an et plus si nécessaire. 

 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1